Vos questions

Questions générales

  • Quelle est la différence entre nutrition orale, entérale, parentérale ?

    Le choix du type de nutrition utilisée dépend de l’état du patient :
    - si le patient peut manger et que sa fonction digestive est en bon état, la nutrition orale est recommandée,
    - si le patient ne peut pas s’alimenter par la bouche mais que ses fonctions digestives sont fonctionnelles, la nutrition entérale (par sonde nasale ou stomie) sera privilégiée,
    - si le patient est inconscient et que la fonction digestive n’est pas opérationnelle, la nutrition parentérale (par voie veineuse) sera la solution. Ces produits sont des mélanges de micronutriments sous forme élémentaire et non des aliments.

  • Où puis-je acheter des compléments nutritionnels oraux ?

    Les compléments nutritionnels oraux sont disponibles en pharmacie et chez les prestataires de service.

  • A partir de quel âge peut-on consommer des compléments nutritionnels oraux ?

    Les compléments nutritionnels oraux peuvent être consommés à partir de 3 ans dans la plupart des cas. L’âge minimum de consommation est indiqué sur les emballages des produits.

  • Comment consommer au mieux les compléments nutritionnels oraux ?

    Il est préférable de les consommer à distance des repas (1h à 1h30 avant ou après les repas afin de ne pas couper l’appétit), en collation, voire en dessert pour les crèmes et les compotes. Il existe des compléments nutritionnels oraux comme les plats mixés ou les potages qui peuvent être consommés en remplacement de l’entrée ou du plat principal.

  • Combien doit-on prendre de compléments nutritionnels oraux par jour ?

    L’HAS (Haute Autorité de Santé) préconise d’apporter 400 à 1 000 kcal et 30 à 80g de protéines / jours (1) (2). Il est recommandé de prendre entre 1 à 4 compléments nutritionnels par jour, à adapter selon les besoins nutritionnels. Un complément nutritionnel vient en complémentation de l’alimentation habituelle et ne doit pas la remplacer. Seules les eaux gélifiées, utilisées en cas de dysphagie, peuvent être consommées en plus grande quantité
    (selon les besoins du patient : de 4 à 12 pots par jour). Parlez-en avec votre médecin traitant afin qu’il puisse vous conseiller au mieux sur le nombre de compléments nutritionnels oraux à consommer par jour.

    (1) Indications principales de la complémentation orale et de la nutrition entérale et modalités de prescription. HAS, avis de la commission d’évaluation de 27 septembre 2006.
    (2) Produits pour Nutrition à domicile et prestations associées. Avis de la commission d’évaluation du 27 septembre 2006.

  • Qui peut prescrire les compléments nutritionnels oraux ?

    Seul un médecin peut prescrire des compléments nutritionnels oraux.

  • J’ai perdu / mon conjoint a perdu beaucoup de poids. Vers qui dois-je m’adresser ?

    Quand une perte de poids est involontaire et subite, il est préférable de consulter sans tarder son médecin traitant qui cherchera la cause de cette perte de poids et pourra prescrire si besoin des compléments nutritionnels oraux pour rétablir le poids d’origine ou le stabiliser.

  • Comment savoir si mon conjoint ou moi sommes dénutris ?

    Il existe de nombreux moyens pour dépister une dénutrition donc le calcul d’IMC. Consultez notre page dépistage : différentes techniques de dépistage y figurent. Parlez en aussi à votre médecin traitant.

  • Mon conjoint/parent a des difficultés à mastiquer : que puis-je lui donner ?

    Pour une personne qui a des problèmes de mastication ou de dentition, il faut des aliments avec des textures homogènes et tendres : éviter les aliments fibreux, les aliments durs (comme certaines viandes, légumes et fruits crus). La plupart de nos produits ont des textures adaptées aux problèmes de mastication ou de dentition. Il est aussi conseillé de consulter un dentiste. Parlez-en avec votre médecin traitant afin qu’il puisse vous conseiller au mieux.

  • Mon conjoint/parent a des difficultés à avaler / a des fausses routes : que puis-je lui donner ?

    Pour une personne qui a des difficultés à avaler, il faut des aliments à texture homogène (sans morceaux ou grumeaux) et modifiée (plus solide). Vous trouverez en pharmacie et chez les prestataires de service des compléments nutritionnels oraux avec des textures adaptées ainsi que des poudres épaississantes comme GELODIET poudre épaississante permettant d’épaissir à la maison tout type de produits. Pour l’hydratation de personnes souffrant de dysphagie, nous avons toute une gamme d’eaux gélifiées aromatisées GELODIET.
    Parlez-en avec votre médecin traitant afin qu’il puisse vous conseiller au mieux.

  • Mon conjoint/parent ne veut plus manger, n’a plus d’appétit : comment le faire manger ?

    Dans un premier temps, il faut proposer à la personne une alimentation plus facile à manger, adaptée à ses goûts. Si la personne présente des problèmes de mastication ou de dentition, il faut lui proposer des produits à textures adaptées (type purée, compote, sans morceaux).
    Il est aussi conseiller de consulter le médecin traitant.

Questions produits

  • Vos produits sont-ils fabriqués en France ?

    Oui, tous nos produits sont fabriqués en France.

  • Comment consommer Fibreline mélange de fibres : à mélanger dans quel type de produits? Combien de doses ?

    Nous vous conseillons les doses suivantes :
    Jour 1 à 2 : 1 à 2 doses de 5g,
    Jour 3 à 5 : 3 doses de 5 g réparties dans la journée : petit-déjeuner/collation, déjeuner, dîner.
    Si nécessaire, vous pouvez augmenter progressivement les doses jusqu’à 4-5 doses entre le 6ème et le 10ème jour.
    Une fois le transit intestinal normal, réduire la consommation pour une dose d’entretien en moyenne de 1 à 3 doses par jour.
    Ne pas dépasser 30g / jour sans avis médical.
    Fibreline Mélange de Fibres peut être ajouté à l’alimentation habituelle : purée, yaourt, lait, potages … sans en altérer le goût.

  • Puis-je prendre des laxatifs en même temps que Fibreline mélange de fibres ?

    Oui, vous pouvez consommer des laxatifs en même temps que Fibreline Mélange de Fibres quand vous souhaitez remplacer les laxatifs par notre produit Fibreline. Vous pouvez ainsi diminuer progressivement la dose de laxatif et augmenter progressivement la quantité de Fibreline Mélange de Fibre.

  • Comment réchauffer les plats mixés ou les potages ?

    Les plats mixés et les potages peuvent se réchauffer au micro-ondes ou au bain-marie :

    • au micro-ondes à 500 Watts en prenant soin de percer l’opercule ou de l’ouvrir à moitié : 1min30 pour les potages et 2 minutes pour les plats mixés,
    • au bain-marie : plonger le bol dans l’eau frémissante. Passer le bol sous l’eau froide avant d’ouvrir. Laissez cuire 10 minutes pour les potages et 15 à 20 min pour les plats mixés.

    Dans les 2 cas, bien remuer à l’aide d’une fourchette ou d’une cuillère pour homogénéiser avant de consommer. Agrémenter d’une cuillère de crème, d’une noisette de beurre ou de gruyère râpé …
    Ne pas réchauffer au four traditionnel.

  • Quelle est la teneur en eau des eaux gélifiées Gelodiet ?

    Les eaux gélifiées contiennent au minimum 90% d’eau.

  • Utilisez-vous de la gélatine d’origine animale dans les eaux gélifiées Gelodiet?

    Non, nous n’utilisons pas de gélatine.

  • Quels produits de la gamme puis-je consommer en cas de problème de transit (transit ralenti ou accéléré) ?

    Il existe des moyens naturels pour répondre aux problèmes de transit, comme nos purées de fruits Fibreline qui agissent contre la constipation et Fibreline Mélange de Fibres qui régule le transit intestinal.

  • Quels produits de la gamme puis-je consommer en cas de dysphagie ?

    En cas de dysphagie, il faut consommer des produits à texture modifiée (plus épaisse). Des poudres épaississantes sont commercialisées dans les pharmacies et chez les prestataires de service comme notre poudre épaississante GELODIET. Pour l’hydratation de personnes souffrant de dysphagie, nous avons toute une gamme d’eaux gélifiées aromatisées GELODIET.
    Pour les personnes dénutries présentant des troubles de la déglutition, il existe également des compléments nutritionnels oraux à texture modifiée.

  • Quels produits de la gamme sont-ils « sans lactose » ?

    Nous avons des gammes spécifiques sans lactose qui comprennent des boissons sans lactose, des boissons fruitées, des crèmes dessert, des crèmes édulcorées.

  • Quels types de protéines sont-utilisés dans vos produits ?

    Nous utilisons des protéines d’origine végétale (blé, soja, pois) et d’origine animale (lait, œuf, viande…). L’origine des protéines est indiquée dans la liste d’ingrédients sur les emballages.

  • Vos produits contiennent-ils des OGM ?

    Non, nos produits ne contiennent pas d’OGM.

  • A partir de quel âge peut-on consommer les produits de la gamme Delical, Gelodiet, Fibreline, RealDiet  ?

    La plupart des produits Delical et Gelodiet peuvent être consommés à partir de 3 ans sauf la poudre de protéine et la maltodextridine (à partir de 1 an).
    Les produits Fibreline peuvent être consommés à partir de 8 ans.
    Pour la gamme de nutrition entérale RealDiet, nous avons une gamme pédiatrique pour les enfants à partir de 1 an.

  • Combien de temps puis-je conserver un complément nutritionnel oral une fois ouvert ? Puis-je le consommer en plusieurs fois ?

    Un complément nutritionnel oral peut se consommer en plusieurs fois, à condition de le conserver au réfrigérateur entre les prises. En général, une fois ouvert, il peut se conserver 24 heures au réfrigérateur. Le mode de conservation et les conseils d’utilisation figurent sur les emballages.

FAQ

Je consomme de la Maltodextridine Delical, poudre d’enrichissement énergétique, que dois-je faire?

Nous recommandons de stopper la consommation du produit faisant l’objet d’un rappel. Il n’est pas nécessaire de ramener les boîtes en magasin. Vous pouvez les jeter.
Nous vous conseillons de consulter votre professionnel de santé afin qu’il vous conseille une alternative à votre traitement.

Je donne à mon bébé de la Maltodextridine Delical, que dois-je faire ?

Nous recommandons de stopper la consommation du produit faisant l’objet d’un rappel. Il n’est pas nécessaire de ramener les boîtes en magasin. Vous pouvez les jeter.
Nous vous conseillons de consulter votre professionnel de santé afin qu’il vous conseille la solution la plus adaptée à votre bébé.

Je consomme des produits de la marque Delical ne faisant pas partie du rappel, y-a-t-il un risque?

Seul le produit Maltodextridine Delical est concerné, tous les autres produits ne présentent pas de risque car ils ne sont pas conçus sur le même site de fabrication. Vous pouvez donc les consommer.

Pourquoi tous les produits ne sont pas concernés par le rappel ?

Tous les produits de notre marque ne sont pas fabriqués sur le même site de production. Ils ne sont donc pas concernés par le rappel.

Quand vais-je retrouver mes produits en pharmacie ?

La direction a pris la décision d’arrêter les 2 tours de séchage dans un soucis de prévention et de procéder à un lavage et une désinfection de l’ensemble des installations. Nous mettons tout en œuvre pour reprendre les productions au plus vite et garantir des produits de parfaite qualité.
En parallèle, nous activons actuellement une solution de sous-traitance afin de rendre disponible le produit dès que possible.

Qu’est-ce que la salmonelle ? D’où vient la bactérie ?

La salmonelle est une bactérie qui transite dans le tube digestif. En cas de gastro-entérite à salmonelle, cette bactérie transite dans le tube digestif et est retrouvée dans les selles.
La salmonelle se transmet par l’alimentation dans 95% des cas. C’est pourquoi, par mesure de précaution, il est demandé d’arrêter de consommer l’aliment suspecté.

La salmonelle agona est-elle plus dangereuse que les autres ?

Il existe plusieurs types de salmonelles. La salmonelle agona en est un. Elle n’est pas plus dangereuse que les autres salmonelles.

Quel est le risque de la salmonelle pour l’homme ? Et en particulier pour les nourrissons et les bébés ?

En cas d’ingestion de salmonelle, celle-ci ne donne généralement que quelques symptômes digestifs et l’évolution est favorable en quelques jours.
Chez des personnes plus fragiles et notamment les nourrissons, elle peut être responsable d’une gastro-entérite. Les symptômes sont les suivants :
Diarrhée avec des selles plus fréquentes (>3/jour) et plus molles (voire liquides), Vomissements (mais pas toujours présents), Fièvre, Déshydratation à cause de la perte d’eau dans les selles.
Ils apparaissent 3 à 5 jours après ingestion de la bactérie Salmonelle. Les signes peuvent apparaître progressivement.
Dans tous les cas, nous vous conseillons de réhydrater votre enfant avec un soluté de réhydratation oral ou SRO (votre pharmacien vous en conseillera un) et de consulter votre pédiatre ou votre médecin généraliste.
Si votre bébé a moins de 3 mois et présente une fièvre supérieure à 38°5 associée à une diarrhée, il est recommandé de consulter aux urgences.

Quelles mesures prenez-vous au quotidien pour empêcher la présence de salmonelle ?

L’ensemble du processus de fabrication, de l’environnement de production ainsi que la qualification des ingrédients sont étudiés et suivis pour prévenir toute contamination éventuelle. De nombreux prélèvements d’échantillons sont effectués et analysés au niveau des points sensibles identifiés.
Les ingrédients sont systématiquement analysés à leur arrivée sur le site de fabrication pour s’assurer de leur sécurité.
Enfin, de nombreux prélèvements sont faits dans l’environnement même de l’usine, de manière périodique, et sont analysés pour l’absence de salmonelle. Ces analyses sont réalisées par des laboratoires indépendants accrédités.

Si vous avez des mesures pour lutter contre la salmonelle, comment expliquez-vous qu’elle se soit développée dans l’environnement de l’usine ?

La lutte contre la contamination alimentaire est une lutte de tous les instants.
Malgré tous les plans de contrôle et les mesures mis en place dans l’environnement, une source de contamination sporadique a pu se développer au sein de l’usine. Dans ce cadre et pour éradiquer la bactérie, un nettoyage complet et poussé de toutes nos installations est en cours.

Quelles sont les analyses effectuées et qui les réalise ?

Les prélèvements sont effectués selon un plan d’échantillonnage régulièrement audité et validé par les autorités officielles. Les prélèvements sont envoyés ensuite dans un laboratoire externe indépendant et accrédité qui effectue une analyse selon une norme internationale ISO.