Qu’est-ce que la nutrition entérale ?

Quand l’alimentation par la bouche (voie orale) est impossible ou insuffisante, le médecin peut proposer une nutrition entérale.
La nutrition entérale est une technique d'alimentation artificielle, qui permet d’administrer l’alimentation sans passer par la bouche.
Elle est mise en place dans le but de pallier une fonction orale défectueuse et/ou de maintenir un apport alimentaire suffisant pour le patient.

Elle permet donc de lutter contre la dénutrition et la déshydratation du patient à la foi de manière préventive mais aussi curative.

Elle apporte à l'organisme les macronutriments (protéines, lipides et glucides) et micronutriments (vitamines et minéraux) dont il a besoin, directement dans l'estomac ou l'intestin par le biais d’une sonde.

Quels sont les avantages de la nutrition entérale ?

Cette forme d'alimentation préserve les fonctions du tube digestif et des organes associés (foie, pancréas et vésicule biliaire), contrairement à la nutrition par perfusion.

Le but de la nutrition entérale est d’aider le malade à mieux récupérer grâce à un apport de nutriments adaptés et de pouvoir envisager un retour à une alimentation normale quand cela est possible. Dans certains cas, le patient peut continuer à s’alimenter par la bouche tout en ayant une nutrition entérale en place, ce qui permet de garder le plaisir des repas.

La nutrition entérale, pratiquée le plus souvent en milieu hospitalier, se développe également à domicile permettant ainsi, à certains patients, de rentrer chez eux plus rapidement et de réduire la durée d'hospitalisation, lorsque leur état le permet.

La nutrition parentérale

Il ne faut pas confondre nutrition entérale et parentérale qui correspond à un apport de macronutriments sous forme élémentaires (acides aminés, acides gras et glucose) et de micronutriments (vitamines, minéraux) par perfusion intra-veineuse.